Bouffe

TOP - Les 10 principes de l’alimentation intuitive



Et si on arrêtait de manger avec notre tête pour se laisser guider par notre corps ? Voici 10 choses à connaître pour garder un rapport simple, plaisant et intuitif avec la nourriture.


1.
Mettre les régimes de côté

La privation est le grand point commun des régimes, pourtant, on sait tous que ce qui est interdit devient tout de suite plus attrayant! Alors, laissons-les tomber!

2.
Il n’existe pas de « bons » ou
de « mauvais » aliments

Seulement des aliments aux profils nutritionnels différents. Manger un aliment que l’on juge mauvais peut ensuite entraîner un sentiment de culpabilité et une hyperphagie (le fait de manger beaucoup en un court laps de temps). Pas vraiment le but recherché, non!?

3.
On peut donc manger de tout !

Il suffit de choisir ses aliments selon ses envies du moment, car tous ont leur place dans une saine alimentation. Croire qu’un bol de chips va perturber votre équilibre de la journée est faux. C’est l’ensemble des repas de la semaine qu’il faut observer.

4.
Manger quand on a faim, mais modérément

Finir à tout prix son assiette, se forcer à manger 5 fruits et légumes, etc. Ces principes nous éloignent d’une chose simple : manger en fonction de sa faim et de ses papilles. Comment se déprogrammer et percevoir à nouveau les signaux de la satiété et arrêter de manger à temps ? C’est dans le point suivant!

5.
Fini les repas mécaniques

Manger devant un écran, engloutir son repas en quelques minutes, sans prêter attention à ce qui se passe dans sa bouche et dans son corps n’aide pas à être très attentif à sa faim, le premier signal qui devrait nous conduire à manger.

6.
Déguster les aliments avec ses 5 sens

Manger c’est goûter, mais c’est aussi une belle présentation, sentir, toucher, explorer le plat sous toutes ses facettes afin d’en retirer le plus de plaisir possible.

7.
Pourquoi les produits transformés sont si attrayants?

Boissons gazeuses, jus sucrés, friandises, biscuits industriels, plats surgelés, craquelins, céréales de déjeuner, etc. Ces aliments sont fabriqués à partir d’aliments bas de gamme auxquels on a ajouté du sucre, du sel ou du gras pour camoufler leur goût et parfois augmenter la dépendance à l’aliment. Pense à des alternatives afin de diminuer leur place dans ton frigo et ton garde-manger.

8.
Arrêter de manger ses émotions

On a tous entendu cette expression qui décrit le fait de manger pour calmer sa peine et se sentir mieux. Cela arrive à tout le monde, mais attention si c’est ta seule façon de gérer les émotions avec lesquelles tu es moins à l’aise. Remonter à la source des problèmes grâce à un travail psychologique sur le long terme, c’est souvent gagnant !

9.
Apprécier et respecter son corps

Rares sont ceux qui sont 100 % satisfaits de leur corps. Le physique est différent pour chaque être humain et c’est aussi cette diversité qui fait sa beauté. Inutile donc d’essayer de rentrer dans le moule et de rejeter sa nature. Ce qui compte, c’est de se sentir bien dans sa peau et de donner à son corps ce dont il a besoin.

10.
Faire du sport par plaisir

En libérant des endorphines et en mobilisant le corps, le sport aide à sortir de sa tête et à se sentir bien dans sa peau. Jardiner, jouer dehors, faire une marche ou prendre l’air après le repas peut t’aider à digérer.