SAVAIS-TU QUE - Stop au perfectionnisme!



Comment accepter d’être imparfait.e? 

Tout d’abord, il est essentiel de toujours se rappeler qu’aucune personne n’est parfaite. Tout le monde a peur, souffre, passe par des moments de tristesse ou découragement. Pour s’accepter comme tu es, c’est-à-dire imparfait, il faut te donner des objectifs raisonnables.

Une personne perfectionniste se donne des buts trop hauts. Quand elle ne les réalise pas, cela lui laisse un sentiment de vide, d’échec. Elle n’est jamais satisfaite. Elle va travailler plus, mais ce ne sera pas une réussite à ses yeux. Le perfectionnisme est le roi des voleurs de l’estime de soi!

Il faut donc chasser tes rêves impossibles et rééquilibrer ta liste d’attentes raisonnables pour toi, en fonction de tes forces et tes faiblesses. Tu verras que tu as des qualités, des dons, des potentiels que tu ignores peut-être.

 

Comment se sentir utile?

Pas la peine de courir à droite à gauche et d’enchaîner 10 activités par jour. Tu vas t’épuiser et tu ne seras pas forcément content de toi.

Au travail, à l’école ou à la maison, il est important de connaître tes forces et tes faiblesses. Par exemple, tu sais que les mathématiques ne sont pas ta force, mais tu adores le jardinage, ou tu hais histoire, mais tu aimes aider les autres et tu as une bonne écoute. Ce sont des limitations et des qualités importantes à connaître, car elles vont te permettre de choisir ta voie et tes passions. Tu te sentiras utile, car tu réponds à tes forces, besoins et valeurs. 

En étant efficace, cela te rassure sur tes compétences, ta confiance et le fait que tu es utile. De plus, tu reçois du feedback positif. Attention, le fait de se sentir assez bon est très différent de vouloir faire toujours mieux...